Quand la performance sportive rencontre la performance professionnelle : portrait de Cyril Blanchard, Enduroman 2016 et dirigeant d’entreprise.

La performance sportive, observée hors champ d’action, est difficile à comprendre. On ne se  rend pas forcément compte de son exception et de l’investissement nécessaire à sa réussite lorsque l’on est pas totalement immergé dans le quotidien d’un sportif. Et cela reste tout à fait normal.

Lorsque l’on parle de performance, la tendance à dire que l’on ne voit que la partie émergée de l’iceberg prend tout son sens. Au final, ce que nous en voyons demeure ce qui est visible. La partie immergée n’est pas la plus accessible médiatiquement : c’est pourtant tout ce qui gravite autour d’un athlète qui construit l’exploit sportif, que cela soit lié au sport ou non.

Chaque parcours est singulier et amène à des résultats qui diffèrent. Des parcours similaires ne donnent pas les mêmes résultats pour la simple et bonne raison que chaque individu est unique, a un parcours, un mode de vie, mais surtout des envies, qui lui sont propres.

Parler d’une performance ou d’un parcours à un sportif ne rendra jamais la même impression et nous apprendra toujours quelque chose de différent, d’étonnant. C’est ce qui rend l’univers sportif si fascinant, sa capacité à aller au-delà du sport en lui-même pour aborder des thèmes variés et insoupçonnés.

C’est en partant de ce postulat que Le Cercle Sportif se penchera sur plusieurs acteurs du sport ayant eu la gentillesse et la bienveillance de répondre à des interrogations pour une petite plateforme construite par pure passion et curiosité envers ce domaine.

Nous démarrons ainsi notre exploration avec Cyril Blanchard, sportif de haut niveau, Enduroman 2016 et dirigeant d’entreprise.

Chaque individu a une histoire particulière avec le sport – comprendre comment tout a commencé paraît être un bon point de départ pour par la suite se pencher sur son évolution.

Pour Cyril Blanchard, tout a commencé dès la naissance, à cause d’un souffle au cœur qui l’a conduit vers la pratique de la natation, sport très favorable pour le système cardio-vasculaire. Le sport était au final « une nécessité pour ma santé » explique-t-il.

La natation continuera de faire partie de son quotidien pendant ses études de commerce (il sera diplômé de l’ISG en 1997). Elle s’accompagnera par la suite de la découverte de la course à pied et du vélo pour « casser la routine et compléter la natation ». A 20 ans, Cyril Blanchard commence ainsi son parcours de triathlète.

Vient alors la tâche difficile de combiner vie professionnelle (il commence sa carrière chez Décathlon), sportive et personnelle.

Il réussit à participer, entre autres, à l’Embrunman, un triathlon très longue distance dans les hautes Alpes (3.8 km de natation, plus de 180 km à vélo et 42 km de course à pied) et à l’Ultra Trail du Mont-Blanc, course à pied en Montagne d’environ 170 km. Il court également plusieurs marathons.

Après une pause pour se consacrer à sa vie familiale, Cyril Blanchard reprend petit à petit la course, la natation et le vélo. Il se lance alors un nouveau défi (et pas des moindres) : finir l’Enduroman.

L’Enduroman est un triathlon extrême reliant Londres à Paris. Pour bien comprendre la performance, rappelons que cette épreuve englobe 140 kilomètres de course à pied, une traversée de la Manche à la nage (soit environ 40 km), pour finir avec 300 kilomètres de vélo entre Calais et l’Arc de Triomphe. Tout un programme.

Le français s’investit dans sa préparation (environ 20 heures par semaine), s’entoure de spécialistes, médecins, nutritionnistes, préparateurs physiques et mentaux… pour arriver à bout de son objectif, et même au-delà. En 2016, Cyril Blanchard réussit non seulement l’exploit de finir l’Enduroman 2016, mais aussi d’en battre le record en bouclant le tout en 59 heures et 56 minutes.

59 heures et 56 minutes.

Notons que Cyril Blanchard est encore à ce jour détenteur du record de l’Enduroman : il  a notamment relaté cet exploit au cours d’une conférence TEDx (Alsace) en janvier dernier (voir vidéo ci-dessus).

Le parcours sportif est d’autant plus impressionnant qu’il s’est toujours doublé d’une performance professionnelle, comme pour s’assurer d’une continuité entre le monde sportif et le monde de l’entreprise, qui sont demeurés indissociables et ont permis à l’athlète de porter sa carrière en fonction de ses besoins, envies et nécessités.

Il y a plus d’un an, Cyril Blanchard créait Beep Consulting, entreprise spécialisée dans l’accompagnement de professionnels et sportifs pour l’amélioration de leur performance et leur bien-être : « L’objectif est que nos clients soient plus performants dans leur travail tout en étant en meilleure santé, en meilleure forme ».

Ce lien entre performance physique et professionnelle est devenu très présent dans notre société actuelle, avec pour représentante principale une notion complètement ignorée il y encore quelques années : le burn-out.

On pourrait penser ce phénomène en augmentation significative. Pour Cyril Blanchard cependant, la réalité est plus complexe :

« La notion de burn-out a toujours existé mais personne n’en parlait : selon moi, ce phénomène ne s’est pas amplifié ces dernières années, mais on en parle beaucoup plus, il est plus médiatisé. Avant, lorsque l’on se sentait mal, on allait voir un psy pour essayer d’aller mieux. Or, pour beaucoup, aller voir un psy était assimilé à la folie, les gens avaient honte et n’en parlaient donc pas ».

La médiatisation a donc joué un rôle primordial dans ce phénomène, ce qui, au fond, a permis sa mise en lumière et l’émergence de solutions pour y pallier, voire le prévenir, en optimisant la forme physique et mentale.

C’est en poursuivant ce même objectif que Cyril Blanchard donne aujourd’hui des conférences, en plus de son activité de conseil. Il accompagne également des athlètes de haut niveau afin d’optimiser leur préparation, là encore, à la fois sur le plan physique et mental. C’est cette même activité semble esquisser son futur.

Lors d’une interview réalisée en mai 2018 par Sportetentrepriseradio.fm, Cyril Blanchard expliquait déjà avoir créé un collectif associatif avec plusieurs coaches ayant pour objectif un meilleur partage des connaissances sur le sport.

« Nous nous sommes regroupés il y a un peu moins d’an avec Jérémy Stravius, Arnaud Démare et tout un tas d’athlètes de la région (de Beauvais), forts du constat qu’à la fin d’une carrière sportive, il est compliqué de faire une transition. 
Nous sommes également partis d’un autre constat : dans ma structure, je peux avoir un très bon coach physique mais par contre je peux ne pas avoir de préparateur mental. On se rend compte que tous ensemble, un petit peu à l’image de ce qu’on peut avoir dans les réseaux d’entreprises, l’échange, le fait de se retrouver, se rencontrer… Tout cela crée de la richesse et de la performance.
Au final, lorsque l’on se retrouve
(ils sont environ quarante sportifs) en moyenne une fois tous les deux mois, on partage nos bonnes pratiques, on fait venir un expert qui nous apporte son savoir-faire. Cela peut être sur la nutrition, le mental, la récupération, le sommeil. Nous choisissons une thématique et faisons également venir des entreprises car les sportifs ont aussi besoin d’accompagnement pour leur stratégie de carrière ».

Espérons que ce genre d’initiative fleurisse de plus belle dans les années à venir, car, en plus de faciliter la transition entre carrière sportive et professionnelle, c’est le partage de connaissances et leur remise en question qui permettent à tout un chacun de s’améliorer, d’innover et d’aller toujours plus loin, dans tous les domaines…

 

Un immense merci à Cyril Blanchard pour son temps et ses éclairages très intéressants qui ont permis de réaliser cet article !


Pour les plus curieux, voici le blog et l’Instagram de Cyril Blanchard. Si vous êtes également intéressés par l’Enduroman, n’hésitez pas à découvrir son livre dédié, désormais également disponible en version anglaise.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s